Comment accepter cette pause amoureuse que je n’ai pas choisie? – Se remettre d’une rupture

comment accepter une rupture

L’une des expériences les plus difficiles de la vie (avec le deuil) est la rupture. Des projets qui s’effondrent, un espoir anéanti, une perte totale de confiance … Il est cependant impératif de se lever et de continuer à vivre comme avant.

Reprendre une vie «normale» prend du temps. Pour accepter une rupture et retrouver le sourire, il est impératif de prendre le temps de se lever.

Aussi difficile que cela soit, l’acceptation est un must après chaque rupture, même lorsque votre objectif ultime est de reconquérir votre ex.

Oui, mais comment réussir à se reconstruire quand on nous demande d’accepter quelque chose qui nous semble inacceptable aujourd’hui: le départ de la personne que vous aimez? Comment accepter la séparation quand vous ne l’avez pas choisie? Dans cet article, vous trouverez des conseils généraux pour avancer avec plus de sérénité sur le chemin de l’acceptation.

1 – Comprendre pour accepter la séparation

Gérez la situation immédiatement

Certains événements de la vie sont complètement hors de notre contrôle et nous laissent dans un sentiment d’impuissance lourd, avec toute la frustration, la colère et la tristesse que cela peut provoquer. C’est particulièrement le cas de la rupture, quand on est dans le rôle de celui qui la subit; accepter la séparation amoureuse semble pratiquement impossible au premier abord. Cependant, plus tôt nous acceptons l’idée que nous ne pouvons rien faire contre l’expulsion décidée par notre ex, plus vite nous nous reconstruisons suite à cette pause amoureuse qui nous a été imposée.

Déni, refus

Mais il arrive qu’au lieu d’accepter la réalité telle qu’elle est, nous refusions cet état de fait et dépensions, en vain, notre énergie à lutter contre le cours des événements, dans l’espoir de reprendre le contrôle d’une situation qui nous échappe. Accepter sa douloureuse séparation n’est pas possible pour le moment. Ceux qui s’engagent dans un tel schéma auront tendance à tout faire pour conserver leur ex, refusant catégoriquement l’idée même de la rupture. Ce réflexe est souvent lié à une angoisse profonde (peur de l’abandon, refus d’échec ou souffrance) sur laquelle il conviendrait de s’appuyer pour se libérer définitivement et vivre avec plus de sérénité l’épreuve qui constitue toute séparation. Si vous vous reconnaissez dans ce schéma et si vous ne parvenez pas du tout à accepte la pause, vous pouvez utilement obtenir le podcast sur la dépendance émotionnelle, afin de comprendre ce qui se joue en vous et d’apprendre à le gérer.

Accepter la souffrance pour accepter la séparation

j’ai du mal à accepter la séparation… parce que dès que je pense à la fin de notre histoire, je souffre.

Il est impossible d’annuler complètement la souffrance qui nous ronge après une séparation, nous devons donc l’accepter d’abord. La souffrance libère des émotions, au début, si vous ressentez l’envie de crier, de pleurer, allez-y! Cela peut vous soulager et vous aider surmonter la séparation. Cependant, il ne faut pas sombrer dans la mélancolie trop longtemps et trouver un juste milieu. Prenez un moment pour vous, quelques jours pour vous retrouver, pensez à votre ex, pleurez, regardez des photos, puis fixez-vous une date pour mettre fin à tout cela (idéalement après 2 ou 3 jours de souffrance).

Souffrir après une séparation est normal, il n’est donc pas toujours possible de l’ignorer en changeant d’idée immédiatement. Accordez-vous donc cette courte période émotionnelle avant de passer à l’étape suivante.

Organisez-vous pour gérer le manque

Vous avez pleuré, vous avez beaucoup pensé à votre ex, vous avez regardé des photos de lui / elle sur des dizaines de fois sur votre téléphone portable et vous êtes très nostalgique aujourd’hui. Il est néanmoins essentiel de gérer efficacement le manque afin de ne plus avoir la gorge et l’estomac liés de façon permanente. Pour ce faire, commencez par demander de l’aide à un proche. Pour accepter la séparation dans l’amour, tu vas mettre de côté tous les souvenirs matériels avec votre ex. Si vous ne pouvez pas le faire vous-même, demandez à un ami de mettre les photos de votre ex sur une clé USB, par exemple, afin de les supprimer de votre téléphone (il est fortement déconseillé d’avoir des photos de votre ex en permanence avec vous). En bref, enlevez tout ce qui vous fait penser à lui autour de vous. Imaginez que vous essayez d’arrêter de fumer et qu’on vous donne continuellement des cigarettes! Il serait beaucoup plus difficile d’atteindre votre objectif!? Il en va de même avec votre ex. Vous devez vous sevrer.

Si vous rencontrez votre ex au travail, dans les transports ou lorsque vous sortez, demandez-lui de s’éloigner un peu pendant que vous reculez. Votre ex comprendra et peut probablement être un peu plus discret pour vous protéger. C’est difficile deaccepter une séparation amoureuse seul: entourez-vous, n’hésitez pas à demander de l’aide autour de vous. Dites-vous que vous pouvez aider ces personnes en retour si jamais elles ont besoin de vous.

Posez-vous les bonnes questions pour accepter une rupture

Accepter la séparation nécessite de poser les bonnes questions. Les réponses vous indiqueront la vérité, la réalité et vous comprendrez mieux pourquoi vous y êtes arrivé. La compréhension vous permet évidemment d’accepter. Voici une liste de questions auxquelles vous devrez répondre (vous pouvez écrire les réponses maintenant sur une feuille, cela vous aidera à réfléchir sur votre relation):

  • Comment nous sommes-nous rencontrés?
  • Mon ex était-il le type de personne que je cherchais?
  • Comment notre relation a-t-elle commencé?
  • Avions-nous confiance entre nous?
  • La relation était-elle équilibrée (nous partagions les mêmes sentiments l’un pour l’autre)?
  • Mon ex m’a fait plaisir?
  • Avions-nous tendance à nous quereller souvent? Si oui, pourquoi?
  • Quels sont les traits de caractère que j’ai aimé chez mon ex?
  • Et il / elle chez moi?
  • Quels sont les traits de caractère que je détestais chez mon ex?
  • Et il / elle chez moi?
  • Enfin, notre relation était-elle vouée à l’échec dès le départ?

Vous vous rendez peut-être compte que votre ex n’était pas fait pour vous depuis le début. Peut-être que vous aviez idéalisé la relation? Ou bien, votre histoire n’a tout simplement pas fonctionné, comme des millions d’histoires dans le monde… Relativiser c’est aussi accepter la séparation du couple.

2 – Pratiquer la pensée positive pour accepter la rupture

Acceptez le départ de votre proche sans tomber dans le désespoir, ce n’est pas facile, mais c’est possible! Pour vous y aider, vous pouvez essayer de pratiquer régulièrement de petits exercices de pensée positive. Concrètement, il s’agit déjouer vos pensées négatives et calmez vos angoisses dès qu’elles vous viennent à l’esprit.

Un peu de psychologie pour accepter la séparation

Par exemple, si vous commencez à penser que votre ex vous a quitté parce que vous sucez et qu’il / elle ne reviendra jamais, arrêtez ce processus de pensée négative en changeant votre perception de la situation. Préférez des pensées telles que: « Mon ex m’a quitté pour des raisons qui lui sont propres, cela ne porte pas atteinte au fait que je suis une personne de valeur et rien ne me permet d’affirmer qu’il / elle ne reviendra pas sur sa décision par la suite ».

3 – Devenez acteur de votre vie

Évaluez votre comportement amoureux

Avez-vous eu d’autres relations avant votre ex? Si oui, je vous invite à faites le point sur votre comportement romantique. Notez maintenant les noms de vos ex et précisez les dates approximatives des réunions et séparations, les raisons qui vous ont poussé à être ensemble, celles qui ont conduit à la rupture, etc. Prenez des crayons de couleur et souligner les similitudes entre les relations. Vous vous rendez peut-être compte que vous êtes du genre à vous laisser emporter très rapidement. Au contraire, vous pouvez prendre le temps de vraiment vous investir et vos conquêtes se lasseront de votre manque d’engagement. En bref, essayez de trouver les échappatoires, ce qui empêche vos relations de fonctionner. Évidemment, tout ne vient pas de vous, mais gardez à l’esprit que vous n’avez de pouvoir que sur votre propre personnalité! Lorsque vous ne pouvez pas changer les autres, il vaut mieux se concentrer sur vous-même! Les solutions et les réponses sont en vous, vous devez les trouver par vous-même.

Une nouvelle indépendance

En acceptant l’idée que vous ne pouvez pas forcer votre ex à rester à vos côtés, que la vie est faite de dangers et qu’en pratiquant régulièrement la pensée positive, vous retrouverez progressivement la sérénité. Vous pourrez alors continuer votre voyage sans votre ex, et devenir un vrai joueur dans votre vie. Vous passez ainsi d’une situation subie, la rupture amoureuse, à une situation choisie: votre nouvelle indépendance! Enfin libéré de vos angoisses, vous aurez toute latitude pour vivre de nouvelles expériences, rencontrer de nouvelles personnes, etc. Cela ne veut pas dire que vous aurez complètement oublié votre ex et que vous ne ressentirez plus jamais le manque lié à son absence. Mais une chose est sûre: en faisant un peu de travail sur vous-même pour avancer sur le chemin de l’acceptation de la rupture, vous vous libérerez progressivement de votre souffrance actuelle et finirez par vous sentir à nouveau léger et rebondissant!

Reconstruire

Et si la raison qui vous gêne sur le chemin de l’acceptation est la peur de ne jamais retrouver votre ex, rassurez-vous: le fait d’accepter son départ aujourd’hui ne réduit absolument pas vos chances de reconquête future, bien à l’opposé. Parfois ça prend détruire l’ancien pour reconstruire sur de nouvelles fondations, plus solide. Ce que vous vivez comme un drame peut un jour vous apparaître comme la meilleure chose qui aurait pu arriver. Alors n’ayez plus peur d’accepter l’idée que pendant au moins un moment, votre ex et vous avancerez séparément. Pour mieux vous retrouver, vous devez déjà accepter de dire au revoir.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*