Les 10 commandements à suivre après une rupture – Se remettre d’une rupture

10 commandements a suivre apres une rupture

La méthode du site JRME vous donne toute une série d’indications sur quoi faire ou ne pas faire après une rupture, et en règle générale, elles sont justifiées.

Mais il ne faut pas oublier que la méthode est un moyen, pas une fin en soi.

Il vous sera bénéfique dans la mesure où vous l’utiliserez à bon escient, pour vous reconstruire et non pour vous torturer.

Il y a quelque chose d’encore plus important que la méthode, c’est votre propre bien-être: c’est votre objectif.

Les dix commandements suivants vous aideront à éliminer tout ce qui peut entraver votre reconstruction.

I- Vous n’abdiquerez pas votre capacité de décision

Ne laissez pas les autres (vos proches, votre psy, la méthode…) penser à votre place.

Pensez-vous que la méthode est pourrie? Ne le suivez pas. Croyez-vous à la méthode et souhaitez-vous l’essayer?

Fais le. Mais ne rendez pas les autres responsables de vos choix.

Prenez une décision et suivez-la jusqu’à la fin, car VOUS pensez que c’est la meilleure chose à faire.

II- Vous ne douterez pas de façon permanente

« Mais comment saurai-je si j’ai pris la bonne décision? »

Vous ne pouvez pas le savoir maintenant, et vous torturer ne vous aidera pas.

L’erreur fait partie de la vie et c’est ce qui vous aide à avancer, alors arrêtez d’attendre que vous ayez raison à chaque fois.

Au lieu de cela, passez votre temps à avancer tout en vous amusant sur le chemin.

III- Vous ne vous sentirez pas coupable du passé

Avez-vous banni? La culpabilité vous torturera, mais cela ne changera pas du tout la situation: l’interdiction restera.

De plus, en vous punissant vous vous accordez tacitement la permission de répéter la même erreur, car « j’ai payé ».

Si vous voulez vraiment changer, ne perdez pas de temps à vous sentir coupable: agissez pour ne plus reproduire le même comportement, ce sera plus satisfaisant et plus efficace.

IV- Vous ne vous inquiétez pas de l’avenir

Se préparer pour l’avenir, c’est bien, mais insister tout le temps ne vous aidera pas du tout.

Vous ne savez pas à quoi ressemblera demain, et si c’est aussi mauvais que vous le pensez, il est toujours temps de s’en inquiéter le moment venu.

Tant qu’il ne fait pas beau, votre ex n’est pas là pour vous faire souffrir ou prendre la tête, profitez-en!

V- Vous ne jugerez pas

Vous ressentez sûrement la tentation de juger la rupture et chaque petit acte que vous ou votre ex avez commis.

Histoire de déterminer si c’est vous ou votre ex qui est coupable.

Pourquoi ne pas le faire?

D’abord parce que votre critère n’est pas objectif, ensuite parce qu’il est inutile. Ce que l’un et l’autre ont fait n’est ni bon ni mauvais; c’est tout simplement.

VI- Vous n’essaierez pas de comprendre

N’essayez pas non plus de comprendre ce qui s’est passé.

« La plus grosse erreur que vous puissiez faire », explique Sherlock Holmes, « est d’essayer de construire des théories sans avoir suffisamment de faits. »

Vous êtes dans un silence radio, vous manquez d’éléments pour comprendre le comportement de votre ex. Alors arrêtez d’interpréter chaque petit signe pour savoir ce qu’il veut, vous le saurez en temps voulu.

VI- Vous ne vous fâcherez pas

Il se peut que la conduite de votre ex envers vous ne soit pas irréprochable, peut-être même atrocement atroce, injustifiée, injuste … Mais le monde n’est pas juste, votre ex non plus et attendez qu’il le soit ne vous fera que du mal .

Acceptez la réalité, vous n’êtes pas parfait non plus … et renoncer au ressentiment vous fera vous sentir beaucoup mieux avec vous-même.

Vous n’avez pas à craindre que cette rupture vous laisse des blessures profondes qui ne guériront jamais. Vous n’avez pas non plus à vous mettre en colère pour vous faire mieux paraître. Laissez le temps faire les choses et concentrez-vous sur d’autres choses pour vous calmer.

VII- Vous ne vous dévalorisez pas

Quoi que vous ayez fait, quoi que votre ex vous ait dit, ne vous dévaluez pas. Dans les mêmes circonstances, une autre personne ne vous aurait pas quitté.

Aimez-vous parce que vous en avez besoin (comme tout le monde), parce que vous le méritez (comme tout le monde) et parce que si vous n’en avez pas, l’amour de mille autres personnes ne suffira pas à vous combler.

Même si apprendre à se respecter après une rupture n’est pas facile, la dévaluation ne fera que vous plonger dans une tristesse et une colère encore plus profondes.

VIII- Vous ne céderez pas au découragement

Je sais, vous vous battez contre vous-même, vos démons, vos faiblesses, vos frustrations, vos peurs, vos mauvaises habitudes … c’est épuisant et tout le monde a besoin de se reposer.

Mais faites-le le moins possible, ne cédez pas à la compassion ou à la paresse, vous découvrirez que votre force est plus grande que vous ne le pensiez.

IX- Vous ne céderez pas à la peur

Êtes-vous sur le point d’appeler ou de voir votre ex? Ne paniquez pas.

N’oubliez pas que le pire qui puisse vous arriver (que votre ex ne veut pas savoir à votre sujet) est quelque chose que vous vivez depuis des semaines, vous n’avez donc rien à craindre.

Au lieu de vous affaiblir, entraînez-vous à apprivoiser votre peur en approchant d’autres personnes, peut-être trouverez-vous un nouvel amour?

X- Vous n’abdiquerez pas vos principes ou vos désirs

Il est très possible que votre ex veuille revenir seulement sous certaines conditions … qui entrent en conflit avec vos valeurs ou ce que vous voulez vraiment.

Même si vous l’aimez, défendez votre posture: mieux vaut perdre son ex que se perdre.

Faites confiance et ne vous trahissez pas, vous n’êtes pas la seule personne au monde à avoir cette vision de la vie ou du couple, vous trouverez quelqu’un qui la partagera.

Suivre ces principes vous aidera à être une personne plus forte, plus confiante et plus heureuse, avec ou sans votre ex. Bonne chance !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*