Rupture, redécouverte de l’amour et de la dépendance émotionnelle. – Dépendance affective

Ce cocktail incroyablement explosif peut faire des ravages!

Peut-être que vous vous retrouvez dans chacun de ces mots?

Peut-être vous sentez-vous pris au piège dans une situation sans fin?

Si tel est le cas, alors vous ne verrez probablement pas le bout du tunnel de la souffrance lié à votre rupture…

Comment vous en sortez-vous lorsque vous êtes dans une telle situation?

C’est ce que nous verrons en détail dans cet article.

1 – La rupture… en profondeur!

Examinons d’abord la notion de rupture.

Si nous prenons une analogie physique, tout objet qui se casse est contraint. La force de cette contrainte devient alors trop forte par rapport à la force qui lie les atomes entre eux, et l’objet se casse.

Cela peut être une force ponctuelle (vibration, pression extrême, impact, etc.) ou une usure à long terme qui, petit à petit, affaiblit le système.

Dans le cas d’une rupture amoureuse, on peut également imaginer les deux scénarios possibles:

Soit un événement traumatisant fort comme une rencontre en dehors du couple, la mort d’un être cher, une naissance, une perte d’emploi, une maladie grave, un accident, un emprisonnement, etc.

Soit l’usure dans le temps liée à des tensions excessivement fortes qui n’ont pas été évacuées, des dettes accumulées, des reproches répétés, un intérêt pour son métier qui devient de plus en plus addictif, etc.

Dans le premier cas, un brusque changement de situation est à l’origine du traumatisme de la rupture. Un changement radical et rapide est essentiel et bouleversera tous vos repères et souvent dans plusieurs domaines à la fois! (Affectif, sexuel, quotidien, environnement, lieu de vie, relations sociales, financières, etc.) Ce changement nécessitera un rassemblement considérable d’énergie pour pouvoir s’adapter à la nouvelle situation.

Cette « fuite » d’énergie peut littéralement vous clouer au lit!

La dépression est souvent présente dans ce genre de situations, et comme il s’agit d’une condition non reconnue, elle peut être effrayante. Pourtant cette dépression est nécessaire, elle permet de remettre de l’ordre dans ses priorités, de trouver d’autres repères plus profonds, de nettoyer entre ce qui est important et ce qui est moins. Tout ce temps est nécessaire à la « réparation et restauration » de son propre fonctionnement. On peut le comparer, sur le plan physique, au reste imposé par la rupture d’un os, une commotion cérébrale, ou tout autre choc physique violent qui a endommagé le corps. Dans ces cas, nous restons à la maison, tranquillement, nous laissons notre corps reposer sur un lit d’hôpital, ou nous protégeons le bras cassé dans un plâtre, bref, nous imposons du repos pour permettre la réparation!

Ce repos imposé est forcément désagréable et douloureux, car il n’est pas souhaité, même si nécessaire.

En cas de rupture, le repos imposé peut s’apparenter au fameux « silence radio ». Le bénéfice et la fonction «régénératrice» au niveau sentimental ne sont plus à démontrer, même si c’est une période extrêmement désagréable à traverser.

Si désagréable que les personnes dépendantes émotionnellement ont parfois le sentiment d’avoir la pire expérience de leur vie, d’être au cœur d’un véritable enfer! Difficile de concilier vie amoureuse et dépendance émotionnelle!

Dans le second cas (celui de l’usure dans le temps) si je continuais la comparaison sur la santé, je dirais que le moment de rupture correspondrait davantage à une prise de conscience de l’état général du corps, suite à une affection dégénérative.

Le silence radio, dans ces cas, n’est pas vraiment la solution la plus appropriée. Il faut un traitement un peu plus « musclé » avec souvent l’aide de personnes extérieures tout en faisant tout son possible pour retrouver sa foi intérieure. Pas dans l’autre, ni dans la relation qui vient de se terminer, mais en soi, en tant que personne remplie d’aspects plus magnifiques que les autres.

Malheureusement, cette vision est loin de la réalité de l’état interne d’une personne qui vient de se retrouver célibataire du jour au lendemain!

D’autant plus qu’un autre phénomène apparaît, celui de la prise de conscience de tout ce qui ne va pas et que nous refusons de voir. Or ce déni « confortable » n’est plus possible, le principe de réalité s’impose: la relation vient d’exploser, et tout ce qu’elle contenait défectueux, sale, abîmé est désormais exposé.

Vous pouvez le voir comme un désastre, c’est vrai. D’ailleurs, pendant un moment, il n’est tout simplement pas possible de le voir autrement, puis, une fois que les émotions ont disparu, le moment est venu de se réjouir. Oui, absolument, j’ai dit de me réjouir! Car enfin, ce qui s’est développé pernicieusement dans la relation, et a rendu les choses désagréables et dysfonctionnelles, peut être observé, étudié, reconstruit, bref, pris en charge de manière adéquate!

La seule chose à faire dans ces cas est de s’armer de courage pour réparer, nettoyer, ranger, remettre en ordre et mettre en place tout ce qui a été trouvé éclaboussé par la rupture: estime de soi, rêves personnels, désirs, relations sociales , etc.

Consultez notre dossier complet sur la reconquête amoureuse

2 – La rupture, une fin ou une étape?

Stades post-rupture

De toute façon, il y aura une pause « avant » et « après » pour vous. Comme un événement initiatique qui vous permettra de vous régénérer, de vous purger de ce qui vous a poussé à faire des choix douloureux. Une autre suite se prépare donc, et c’est tant mieux car la première manière de vivre la relation portait en elle la promesse de perdition pour les deux personnes du couple, au fond de vous le savez, même s’il vous est souvent pénible d’admettre il. C’est en effet la raison pour laquelle la rupture a eu lieu!

Vous savez aussi, vous pouvez le lire partout sur le site: une reconquête n’est pas un retour en arrière, c’est un mouvement qui va de l’avant, et qui permet de créer un autre couple avec les mêmes personnes. Cela n’est possible que lorsque l’évolution a été suffisante des deux côtés pour rompre avec les anciens comportements dysfonctionnels.

Vous n’êtes donc pas dans une situation de rupture, mais dans une période de transition, où vous ne pouvez pas éviter de remettre en question votre façon de penser, de communiquer, de vivre en couple, ainsi que ce que vous voulez vivre par vous-même.

Ces réajustements, aussi pénibles soient-ils, sont remplis de nombreuses promesses tant pour votre bonheur personnel que pour la qualité de votre prochain couple!

3 – Période post-rupture: une situation de dépendance avancée?

À ce stade de l’article, vous serez en droit de vous demander si ce tas de théorie est vraiment approprié à votre situation! Toutes ces approches tiennent peu ou pas compte de la réalité émotionnelle d’une personne ayant une dépendance émotionnelle post-rupture.

C’est à propos de quoi?

Derrière la «mode» de la dépendance émotionnelle se cache des symptômes très spécifiques, qui feront l’objet d’un prochain article plus détaillé. Cependant, je décrirai les grandes lignes. La liste de symptômes suivante est assez courante, mais elle n’est ni exhaustive ni systématique.

Vous êtes soumis à toute la force de vos émotions, souvent remplies de tristesse.

Vous ne pouvez pas vous empêcher de penser à votre ex, il devient presque obsessionnel.

Vous avez l’impression que votre monde entier s’effondre, que vous n’en sortirez jamais.

Vous vous sentez dépossédé, amputé, comme si votre ex vous avait volé votre bonheur.

Vous avez tendance à idéaliser la relation, même si elle la dénature complètement par rapport à ce que vous avez réellement partagé.

Vous vous concentrez soit sur un passé sublimé, soit sur un avenir perdu, mais vous avez du mal à rester dans le présent.

Vous êtes convaincu que la solution à tous vos problèmes serait le retour de votre ex.

Bref, quoi que vous fassiez, vous êtes connecté à un monde où vous rêvez que votre ex réalise son erreur, revient vers vous et saute dans vos bras vous faisant la plus grande déclaration d’amour du siècle!

Alors soyons francs, le pourcentage de chances que cela se produise est si minime que je n’ai jamais vu ce genre de chose se produire malgré tous les cas que j’ai vus en coaching.

En d’autres termes, et franchement, la solution à votre dépendance émotionnelle et à votre souffrance n’est pas, ne sera jamais trouvée chez votre ex!

Vous devrez prendre soin de votre problème de dépendance émotionnelle si vous voulez sortir de cet enfer. Et pour cela, il n’y a pas d’autre possibilité, à ma connaissance, que de réaliser que c’est à vous et à vous seul d’avancer autre.

La sortie du tunnel de dépendance n’est pas si longue, bien qu’elle semble probablement impossible de votre point de vue actuel.

En tant qu’expert en la matière, je peux vous dire que ce n’est pas seulement possible, mais aussi assez rapide dès que vous décidez de vous attaquer de front à ce problème.

Cependant, je vous invite à vous méfier de ce que les gens qui ne sont pas conscients de la dépendance émotionnelle vous disent sur le temps. Peut-être que ces gens vous diront que le temps a tout guéri, mais je peux vous dire que ce n’est pas le cas. Le temps ne fait rien du tout, simplement parce qu’il est incapable d’agir.

Laisser le temps passer sans rien faire joue contre vous-même!

Plus vous attendez avant de prendre en charge cet inconfort et ce qui vous motive, plus il vous sera difficile d’en sortir vraiment. Au mieux, cela peut être une illusion jusqu’à la prochaine histoire, jusqu’à ce qu’elle se reproduise et que vous souffriez au point de devenir aigri par l’amour.

Alors n’attendez plus, commencez votre travail maintenant, investissez en vous-même, apprenez une autre façon de vivre vos relations amoureuses et sortez de cette souffrance infernale une fois pour toutes.

Des solutions existent, je vous laisse voir ce que je propose sur le site JRME en cliquant ici, Je propose également des articles spécifiques sur le sujet leet si vous êtes vraiment perdu n’hésitez pas à me demander un coaching personnalisé !

Je terminerais cet article sur un petit exercice et une question simple:

Passez devant un miroir, regardez-vous en face, quelle que soit votre condition, faites-vous une promesse: « plus jamais! » « 

Que ressentez vous ?

Lire aussi: silence dans une relation amoureuse.

Quentin.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*