Surmonter les problèmes de libido pour sauver votre couple – Sauver mon couple

mangermediterraneen Libido baisse desir aliments eviter

 » J’ai envie constante de sexe, mais la personne avec qui je partage ma vie ne veut jamais de moi.

Je ne comprends pas. J’ai l’impression de ne plus l’attirer.

j’en suis frustré et J’en souffre.

Voici ce que nous pouvons entendre comme témoignage lorsque nous parlons de ce problème.

Dans un couple, l’unilatéralité du désir peut rapidement conduire à une situation compliquée: lorsqu’une des personnes est toujours en demande et que son partenaire ne peut lui donner satisfaction, les deux personnes finir par souffrir.

On est frustré de ne pas pouvoir ne pas pouvoir satisfaire les souhaits de son partenaire, l’autre est frustré que rien ne bouge dans sa direction.

En fin de compte, les deux comprennent qu’ils ne sont pas sûrs la même longueur d’onde sur ce sujet.

Cela peut sembler anecdotique pour certains couples qui vivent temporairement cette situation, mais c’est un vrai problème pour d’autres qui vivent cela à long terme.

Puis s’installe douleur profonde, ce qui entraîne questionnement très fréquent.

Ce problème peut même devenir totalement tabou dans la société, lorsque la personne pas satisfait sexuellement se retrouve avec ses amis.

Il est donc difficile pour ces derniers d’admettre publiquement que tout ne va pas bien de ce côté.

Il est important de chercher une solution à ce problème, ou même de parler à un professionnel.

Parce qu’une divergence sur ce sujet peut engendrer la culpabilité et la honte, et même amener des tensions et des ondes négatives au sein du couple.

Que faire alors quand les désirs sexuels sont diamétralement opposés?

Ce n’est pas une question de genre

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les hommes ne sont pas toujours ceux qui ont le plus veux du sexe dans un couple hétérosexuel.

Notez que le problème de libido peut tout aussi facilement se produire au sein d’un couple homosexuel.

La libido n’est pas normé.

Cependant, selon des témoignages, 30% des femmes ont déjà consulté un spécialiste pour une diminution du désir sexuel, contre 15% des hommes.

Ces chiffres sont cependant qualifier puisque nous ne connaissons pas le pourcentage d’hommes qui ont déjà consulté sans l’avouer.

Chacun de nous peut en effet avoir des périodes où l’on veut moins, ainsi que des moments où notre libido est plus forte que d’habitude.

Mais nous avons tous libido de base, avec un rythme qui peut vraiment différer d’une personne à l’autre.

Certaines personnes se contenteront d’un rapport sexuel par mois, tandis que d’autres souhaiteront faire l’amour au moins tous les deux ou trois jours.

La difficulté de la différence de libido de deux personnes dans le même couple est que la personne qui a une libido inférieure peut très vite se sentir coupable et croire que le problème vient de lui.

De son côté, la personne toujours en demande peut très vite se demander si elle n’est pas obsédé par le sexe.

Souffrant d’une sexualité insuffisante

On dit souvent que la sexualité est ce qui fera un couple plus fort.

Nous parlons même du sexe comme le ciment d’une relation.

En effet, lorsque les deux personnes en ont envie, le sexe est très important.

Ils permettent un moment unique d’intimité, dans lequel deux personnes fusionnent et ne sont qu’un.

C’est aussi un moment spécial qui permet souvent de libérer toute la tension et le stress accumulés.

Seulement ici, tout le monde n’a pas la même libido, et il n’est pas question de forcer l’autre.

En conséquence, cette situation peut conduire à sentiments de frustration et de culpabilité.

Entre frustration et culpabilité

Celui qui n’apporte pas une réponse suffisante à la forte libido de son partenaire se retrouve dans une situation complexe et inconfortable.

Elle ressent coupable de ne pas pouvoir remplir leur petit ami sans pouvoir faire d’effort au risque d’être forcé.

Même lorsque le partenaire ne le juge pas, même s’il ne dit rien, c’est difficile de ne pas se sentir coupable lorsque vous refusez une relation intime avec celui que vous aimez.

En revanche, la personne ayant besoin de rapports sexuels se sent frustré, rejeté, et peuvent ressentir un manque d’affection et remettre en question l’attrait de leur partenaire envers eux.

Colère, tensions, violence

La frustration peut conduire à une accumulation de tension et à des pensées négatives errantes.

L’un des deux qui ne se sent pas satisfait doute de la complicité intra-couple et peut rapidement blâmer son partenaire ou ne plus le faire d’effort de niveau de tendresse.

Les querelles sont alors plus fréquentes, et les litiges inutiles aussi.

En fin de compte, tout repose sur ce problème de fond, et les demandes constantes de la personne disparue peuvent même totalement tourner l’autre au risque d’entrer dans un cercle interminable entre reproche et inaction.

Une différence qui peut conduire à une panne

Cela peut sembler étrange pour certains de mettre fin à une relation amoureuse pour des problèmes sexuels.

Mais pour certains, cela peut être un vrai problème, autant pour l’un des deux dans le besoin, que pour l’autre qui ne le comprend pas.

Donc pour certaines personnes, la solution sera recherchée dans une augmentation du masturbation par exemple, caché ou assumé aux yeux du partenaire.

D’autres encore deviendront un couple libre.

Les preuves montrent que cette dernière solution n’est pas forcément optimale puisqu’une fois rentré chez lui, face à son partenaire qui n’a aucune libido du tout, la flamme s’éteint et la frustration recommence.

La différence de libido dans un couple peut vraiment devenir un problème avec le temps.

toutefois tu ne peux pas forcer quelqu’un qui ne veut plus refaire l’amour.

C’est même difficile de parler de viol conjugal dans certains cas.

Pour en savoir plus sur ce phénomène, nous vous conseillons de regarder le court métrage « Je suis ordinaire » écrit par Chloé Fontaine et imagé par Victor Habchy.

Publié en ligne le 26 janvier 2017, il traite de ce sujet très tabou.

Ce problème fondamental mis à l’honneur peut vraiment conduire à rompre, surtout si elle n’est pas accompagnée d’une communication efficace.

Chaque problème dans un couple doit être mis à plat, chaque abcès doit être percé.

Les non-dits ne qui aggravent la situation.

Communiquer sur cette différence de libido

Nous ne le répéterons jamais assez mais il est super important de discuter problème interne dans votre relation.

En cas de problème entre vous ou lorsque vous sentez que quelque chose ne va pas, vous devez prendre le temps mettre les choses à plat par un dialogue honnête et constructif.

Essayez de comprendre le problème

Commencez donc par vous poser quelques questions: est-ce un passage vide, un une simple baisse du régime moteur? La libido a-t-elle toujours été à ce niveau?

Quelles sont les raisons de cela goutte inhabituelle? Y a-t-il eu un changement dans votre relation qui aurait pu changer à quelle fréquence signalez-vous?

Savoir rester courtois et compréhensif: La libido peut être augmentée, mais elle ne peut pas changer à long terme.

Ne poussez pas votre partenaire à ses limites, essayez de le comprendre.

Vous devez pouvoir partager ce que vous ressentez en acceptant ce que ressent votre partenaire.

Parfois, les réponses seront simplement basées sur un période de fatigue ou un manque de temps, alors que dans d’autres cas il faudra creuser plus.

Faire des efforts ensemble pour essayer de trouver l’intimité et un désir partagé

Des deux côtés, il est possible de faire des efforts et des compromis pour tenter de résoudre le problème ou en tout cas le diminuer.

Tout d’abord, en parler honnêtement avec votre partenaire est une bonne chose.

Vous montrerez un intérêt à vouloir améliorer la situation, et ce genre de discussion franche évitera tensions inutiles.

Deuxièmement, sachez qu’il est possible de baissez votre libido naturellement, par des techniques simples.

Par exemple, il est possible de diminuer naturellement vos impulsions en évitant les aliments aphrodisiaques, en évitant de regarder des films trop érotiques, ou en changeant vos idées faire du sport par exemple.

Pour les hommes, le niveau de testostérone peut varier beaucoup et faire du sport peut aider à réduire un peu votre libido.

Les plaisirs solitaires sont également une forme de satisfaction personnelle, et vous ne devriez pas penser que c’est quelque chose de tabou.

Vous pourrez vous recentrer sur votre propre personne et relâcher les tensions sexuelles accumulées jusqu’aux prochains pics de libido.

Troisièmement, pour les personnes qui connaissent une baisse importante de la libido et qui souhaitent y remédier, il est possible d’essayer quelques exercices vanté par les sexologues.

Vous pouvez par exemple favoriser les périodes de massages, augmenter les moments de tendresse pour améliorer la fréquence des contact physique non sexuel.

Dormez nue et retrouvez des câlins qui n’iront pas plus loin dans les premiers temps, pour évoluer vers un complicité physique plus intense et plus propice aux rapports sexuels.

De même, n’oubliez pas que la routine peut aussi s’établir dans les relations sexuelles et qu’elle peut être la cause de cette baisse de fréquence.

Il sera parfois nécessaire de pimenter vos relations, parfois de changer le mode de fonctionnement.

Par exemple, vous pouvez participer à des jeux de rôle pour apprendre à se redécouvrir, changer de position sexuelle, inclure des jouets ou des accessoires sexuels, etc.

Le sexe ne devrait pas être quelque chose de tabou entre vous, mais être un moment de partage, de complicité et d’amour physique.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à contacter un sexologue qui te donnera le meilleur conseil et qui ne sera pas là pour vous juger, mais pour vous aider.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*